Comment fabriquer soi-même un biporteur ?

Pour des besoins professionnels récents, à savoir transporter des caisses à outils sur des chantiers au centre-ville, m’est venu l’idée de fabriquer un vélo cargo. Jusqu’à présent j’utilisais ma voiture, mais ça pollue, faut s’arrêter à chaque feu rouge et puis payer le stationnement.

A vélo il n’y a pas tous ces problèmes, et en plus c’est rigolo:)

j’aurais pu acheter un vélo cargo ou un triporteur, mais c’est cher, même d’occasion, et d’ailleurs elles sont rares.

Donc, pourquoi pas construire soi-même ? Après tout, c’est juste un « vélo amélioré » !

Il faut dire aussi que le fabuleux Simon du Stick m’avait permis d’acheter un magazine allemand, dans lequel on trouvait quelques photos et schémas. Je parle presque pas allemand, mais les dessins suffisaient.

Hop, ni une ni deux, j’allais chercher à la cave des matériaux et mes outils.

A savoir scie à bois, perceuse, visseuse, éventuellement scie circulaire et scie sauteuse.

Et pour les matériaux, du bois, du bois et un peu de bois. Ben oui, je sais travailler le bois et ça me semble plus facile !

Et bien sûr une base de vélo, ici un VTT fonctionnel qui trainait dans une rue depuis quelques semaines sans cadenas. Etrange…

Ainsi qu’une roue plus petite, style 20 ou 24 pouces

Première étape, couper le cadre du VTT, mais pas n’importe où : au niveau de la fourche arrière, derrière la selle.

Ca me fait donc 2 partie. Je remplace la roue arrière par une roue plus petite (ici 26” remplacée par 20”) puis je mets un morceau de bois qui relie les 2 parties. Quelques vis à bois pour tenir grosso modo.

Ensuite sur cette « barre » en bois, j’installe une caisse en bois. Je l’ai faite tout en contreplaqué 12mm, spécialement à une taille qui me permet de mettre mes outils et un aspirateur. A la fin, j’ai lasuré le bois pour résister à la pluie.

Pour que ce soit bien rigide, je « crée des triangles ». C’est à dire que je reforce les jonctions caisse-cadre vélo par des formes qui forment des triangles. On peut voir devant à plat et verticalement sous la selle, et derrière aussi à plat. J’ai également rajouté 2 tubes blancs en acier (ça vient d’une poussette trouvée à la déchetterie).

Un peu de colle à bois, des vis et des vis…

Pour les cables frein-dérailleur, acheter des cables de tandem, ou sinon des cables standard reliés par des dominos électriques.

Pour la chaine, j’ai mis bout à bout environ 2.5 chaines de VTT à l’aide d’un dérive chaine. Une patte de dérailleur à mi-longueur s’occupe de la tension de cette longue chaîne.

Et hop, ça fait un vélo cargo en bois, fabrication maison !!

J’ai testé avec ma coloc qui avait peur au début, et ensuite avec des bidons remplis d’eau, j’ai pu pédaler sans problème avec 70kg environ 

Toute l’actualité et les temps forts de l’association sont dans les “Grains d’Selle” !

Tous les mois, recevez notre lettre d’information par email avec toutes les dates et les actions Bretz’selle…

S'inscrire à la Newsletter Toute l'actu de l'asso