Formations mécaniques : témoignage

Première chose, réparer la classique crevaison. Repérer le trou, l’entourer au stylo, avec du papier de verre, gratter autour sur un diamètre plus grand que la rustine, mettre de la colle, attendre que ça sèche (quand ça ne brille plus c’est bon !) puis poser la rustine et appuyer fort avec les pouces sur une surface plane. Gonflage de la chambre à air, c’est le test, « alors ça tient ? ». Vérifier qu’il n’y a rien qui puisse nuire à la chambre à air dans le pneumatique, vérifier le fond de jante, remettre le pneu sur la jante d’un côté, remettre la chambre à air à moitié gonflée dans le pneu en commençant par le trou par où passe la valve, travailler à plat avec les pouces, vérifier que la chambre à air n’est pas pliée puis gonfler entièrement.

Dé-voilage de roue. Mettre la roue sur un support, fixer un repère pour mesurer la distance changeante entre la roue et le repère et repérer le voile à gauche et à droite, les marquer avec des bouts de scotch. Pour le voile à gauche, resserrer avec une clé spéciale les rayons à droite en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre ( ? là j’ai un doute) pour le voile à droite, resserrer les rayons à gauche. Travailler par quart de tour et affiner petit à petit.

Remontage du système de freinage. Toutes les pièces sont dans un sachet pour chaque vélo.

Vérifier l’usure des patins de frein, au besoin les changer. Pour faciliter l’enfilage du câble de frein dans la gaine mettez quelques gouttes d’huile dans la gaine. Moi j’ai procédé par observation. Encore faut-il repérer dans quel sens vont les différentes pièces. Réglage avec la poupée.

C’était la première matinée avec pauses café, croissants et jus d’orange dans une ambiance tout à fait sympathique !

Les niveaux des différents participants sont très hétérogènes – moi je suis novice dans ce domaine; à part réparer une crevaison à la « va comme je te pousse » je ne savais rien faire ! – ce qui permet d’être épaulée par les plus avancés qui répondent à nos questions et nous encouragent à persévérer !

Deuxième matinée : remonter le système de transmission, avec dérailleur et compagnie. Là, ça s’est un peu corsé ! Comment ouvrir une chaîne, voir s’il faut la changer (si elle fait un rond quand on la pose par terre), avec quels outils. Là j’ai eu du mal à refermer la chaîne.

N’ayant pas de dérailleur sur mon vélo ce fut une découverte !

Remonter le système d’éclairage (toutes les pièces sont dans un sachet) repérer les pièces, l’endroit où elles vont. Commencer par tester les ampoules avec une pile. Remonter la dynamo. Problème de câble effiloché puis de câble trop court, couper une partie de la gaine bref ce ne fut pas très évident. Mais comme dit Sacha «  la vie est une farandole !!! »

Élisabeth

Toute l’actualité et les temps forts de l’association sont dans les “Grains d’Selle” !

Tous les mois, recevez notre lettre d’information par email avec toutes les dates et les actions Bretz’selle…

S'inscrire à la Newsletter Toute l'actu de l'asso