Retour sur la 5ème nuit du démontage

Ils étaient là, les 4 trophées, en attente de gagnant-e-s, posés sur la table.

Ils étaient là, les bénévoles, sur le pied de guerre dès 17h pour éponger, préparer, mettre en places les caisses pour les pièces et les espaces de jeux.

Ils n’étaient pas là, les Moustaches, pour nous faire swinguer avec leur contrebasse et guitare comme précédemment. Et oui, c’est ça le succès. Grand bien leur fasse, on a pensé à eux !

On a commencé les hostilités vers 18h30, les gens sont venus au compte-goutte. Au programme, les animation d’ores et déjà connues : le « juste pièces » (pronostiquer le nombre de pièces manufacturées d’un vélo), « la chambre à air à l’aveugle » (repère ton trou et répare-le avec un bandeau sur les yeux), le « lucky dérayonnage luke » (dérayonne au plus vite une roue) et enfin la « juste plaque » (remet les bonnes marques sur les bonnes plaques de vélo).

Le festin était de mise, collant comme d’habitude au lieu de la rue des bouchers, à savoir de la bonne charcutaille (bah oui, on est à Bretz’selle hein…), des gâteaux selbst gemacht et du houmos (bah oui, on est à Bretz’selle hein…).

Pour sûr, cet atelier a de la gueule. De l’intérieur, ce sont le cambouis, les sourires, la venue de nouveaux bénévoles fraîchement dans la place (Emma, tu as découvert la nuit du démontage et les clips des Guns). De l’extérieur, une vision beaucoup plus mystérieuse qui donne envie. La fenêtre, pleine de buée, permet juste de laisser deviner ce qu’il s’y passe. De dos, Benoit et Yohann, en plein contest de dérayonnage, les épaules rentrées et les doigts crampés de trop dévisser (ou visser ? « Mince, c’ est dans quel sens de nouveau? »). On devine aussi Michel, à la fin d’une bonne blague, les yeux ronds qui tournent. Deux verres de jaja qui trinquent, un « la poooorte ! » qui fuse.

Les gens sont doucement partis entre 1h et 2h. Il en restait 5 autour du comptoir à discuter vélorution, de locaux pour Bretz’selle, à revisionner le clip « november rain » des Guns et à ne toujours pas le comprendre.

Les derniers des Mohicans s’en sont allés vers 5h30, après un beau brin de ménage, laissant Sacha compter une par une les pièces dudit vélo entièrement démonté ( « Qui joue en première base, qui joue en première base, hoho »).

Il sort de l’atelier à 7h30 au moment où les voisins sortent leurs étalages de légumes, avec la sensation que cet évènement est vraiment, très, très, très amusant. Important. Réussi. Convivial. Les mots manquent.

Résultats :

– 1264 pièce pour le vélo démonté. Michel est le grand gagnant avec un pronostic de 1260 pièces.

– Meven « Cyborg » Eaves remporte pas moins de 2 trophées (dérayonnage et la juste plaque)

– Julien Gagne (comme tous les ans, on ne se refait pas) la chambre à air à l’ aveugle.

A l’ année prochaine, avec un nouveau groupe, de nouveaux jeux, des nouvelles têtes et toujours la même patate !

 

 

Toute l’actualité et les temps forts de l’association sont dans les “Grains d’Selle” !

Tous les mois, recevez notre lettre d’information par email avec toutes les dates et les actions Bretz’selle…

S'inscrire à la Newsletter Toute l'actu de l'asso